Autodafé

Olivier, un étudiant en lettres fasciné par le pouvoir destructeur des livres, écrit des romans tout en poursuivant ses études. Il se lie d’amitié avec un étudiant passionné d’athlétisme. Malgré ses efforts, il ne peut s’empêcher de prendre ses camarades de faculté comme modèles pour ses personnages.

© Christian Julia. 1982.
Reproduction interdite.

Sommaire

Scènes 1 à 35

Olivier arrive à Grenoble pour suivre des études de lettres. Il découvre la chambre aux murs tout blancs qu’il va occuper. En cours, il fait la connaissance de Nicolas, un étudiant passionné de course à pied. Nicolas se lie avec Nathalie. Le voisin d’Olivier meurt. Olivier reçoit tous ses livres. Nicolas et Nathalie l’aident à aménager une bibliothèque.

Lire

Scènes 36 à 67

Nathalie commence à ne plus supporter Nicolas. Olivier vit une très étrange expérience en essayant la moto de son ami. A Montevideo, Gilles, le chauffeur est atteint d’un mal surprenant. Isabelle s’installe sur le même palier qu’Olivier. Nicolas essaie d’entraîner Olivier à la course à pied. Olivier continue d’écrire son roman. Nathalie et Nicolas rompent.

Lire

Scènes 68 à FIN

La lectrice d’un éditeur convainc Olivier d’écrire une nouvelle version de son roman. Ce qu’il fait immédiatement, tandis que sa relation avec Isabelle se poursuit. Mais de mauvaises nouvelles sur la santé de son père l’oblige à aller à Montevideo. Pendant ce temps, la santé de Nicolas se dégrade et Nathalie se demande si Olivier n’y est pas pour quelque chose...

Lire

Envie d'en savoir plus sur ces textes ?

Les circonstances de l'écriture des textes sont décrites dans la rubrique Écriture du site général www.christianjulia.fr.